Fullerène C60 – Les études scientifiques

L’antioxydant qui rallonge la vie

Lors de sa découverte, le Carbone 60 fut remarqué pour ses propriétés lubrifiantes, puis comme transporteur de molécules dans l’organisme. Sa forme sphérique lui permet, en effet, de transporter des matières actives, même en franchissant la barrière épithéliale cellulaire.

Depuis 1993, de nombreuses études scientifiques démontrent que le C60 agit efficacement sur les systèmes biologiques en les protégeant, entre autres, de la nocivité des radiations, des virus et des oxydants.

De nombreuses études scientifiques à travers le monde établissent régulièrement de nouveaux bienfaits imputés au carbone C60. En voici les principaux:

 

Anti-vieillissement (1)

Une étude menée à Paris en 2012 a tenté de déterminer la dose létale du C60 chez le rat. Contre toute attente, malgré les très fortes doses, le groupe soumis à une consommation de C60 – dilué dans de l’huile d’olive – a vu son espérance de vie prolongée de plus de 90% (en comparaison du groupe témoin).

 

Antioxydant (2)

Cette même étude met également en évi­dence le rôle antioxydant du C60. Il réduit drastiquement le stress oxydatif en éliminant les radicaux libres du corps – avec une efficacité plusieurs centaines de fois supérieure à celle de la vitamine C ou E – ce qui explique son action anti-vieillissement.

 

Détoxifiant et alcalinisant (2)

Finalement, l’étude démontre l’action d’élimi­nation des diverses toxines présentes dans le corps par le C60. De plus, il alcalinise l’organisme, renforce le système immunitaire et prévient ainsi l’inflammation.

 

Améliore les fonctions cognitives (3)

D’autre part, le C60 améliore les fonctions cognitives du cerveau, ce qui contribue à la compréhension et aux processus d’analyse de la pensée. Il augmente également la per­ception des sens.

 

Antiradiation et anti-tumoral (4-5)

Ces mêmes recherches ouvrent la porte à de nouvelles investigations. On découvre alors que le C60 protège des effets des radiations (lors d’une radiothérapie, par exemple), mais aussi qu’il peut éliminer des tumeurs malignes.

 

1) The Journal of Toxicological Sciences (j.Toxicol.Sci.)

Sub-acute oral Toxicity study with fullerene C60 in rats

2) US National library of Medicine National Institutes of health

Possible Mechanisms of Fullerene C60 Antioxidant Action

3) Neurobiology of aging    www.elsevier.com/locate/neuaging

A Carboxyfullerene SOD mimetic improves cognition and extends the lifespan of mice

4) Cancer Nanotecnology

USING WATER-SOLUBLE C60 fullerenes in anticancer therapy

5) Toxicol Appl.Pharmacol 2010 Feb 15 243(1)27:34

The polyhydroxylated fullerene derivative C60 (OH) 24 protect mice from ionizing-radiation induced immune and mitochondrial dysfunction.

 

Et plus d’informations:

Multifunctional Fullerene-and Metallofurene- based Nanobiomaterials

Stony Brook University…