Le Carbone

Le carbone est un élément universel. Sur Terre, il est présent partout dans la nature, dans le monde minéral, végétal et animal, il se  combine avec d’autres  éléments dans une infinité de molécules. La biologie de l’humain, elle aussi, est basée sur le carbone.

À l’état pur, sous sa forme cristallisée naturelle, il est graphite (mine de crayon), lonsdaléite ou l’inestimable diamant. Il est aussi roche fossile en tant que charbon.

En ce qui concerne les soins, la détoxification par le charbon actif est déjà bien connue. Ce dernier sert également à la purification de l’eau.

 

C60 (carbone 60)
L’antioxydant qui rallonge la vie

Dans la nature:

La shungite est une roche reconnue pour contenir des fullerènes C60 et C70.

Elle ne se trouve que dans la partie russe de la Carélie au nord-est de Saint-Petersbourg. Le gisement s’étend sur une zone de 9000 km² à proximité du lac Onéga. Son nom vient du nom d’un village voisin de l’un des premiers lieux d’extraction: Shun’ga.

Pendant les trois cents dernières années, les Russes ont attribué des propriétés curatives aux eaux qui percolent à travers les pierres de shungite, en particulier lorsque les gens se baignent, ou boivent cette eau. La recherche moderne a confirmé plus tard l’activité antibactérienne de ce minéral.

 

Sa découverte :

Nous sommes en Septembre 1985, à l’université Rice de Houston au Texas,  trois scientifiques sont réunis autour de l’AP2, instrument très sophistiqué qui permet d’étudier très précisément la matière. Pour mener à bien leur expérience, ils insufflent du carbone sous forme de graphite dans l’AP2 qui sera vaporisé par un puissant laser. Ils découvriront alors le premier fullerène le C60.

Le fullerène C60

Est une molécule creuse composée de 60 atomes de carbone réunis en forme de sphère présentant 60 sommets réunissant 12 pentagones et 20 hexagones juxtaposés, comme pour un ballon de football. Il sera surnommé sans plus tardé « Footballène »